Formations des facilitateurs

Butembo: formation des facilitateurs sur le DAS et la création des CAC

«Dans le cadre du Projet pilote Ebola, l’ONG Etoile du sud (EDS), en synergie avec le Ministère de la santé, l’Organisation mondiale de la santé(OMS), l’Unicef et la Commission de communication de la riposte contre la maladie à virus Ebola, avaient, en date du 02 novembre 2019, dans la Salle des Sœurs Orantes de l’Assomption de Butembo,   formé les facilitateurs sur le Droit à la santé et le processus de création  des Cellules d’animation communautaires (CAC) ».

Prenant la parole, Erick Kambale Kaghesi, Président du conseil d’Administration de l’EDS, avait, de prime abord présenté la carte postale de l’EDS : aperçu historique ; la vision de l’EDS, ses missions, objectifs, domaines d’intervention, ses actions phares et ses perspectives.

Vue de l'auditoire
Le PCA de l’EDS Erick Kambale au cours de son intervention

Abordant le volet DAS, il a axé son intervention sur les concepts fondamentaux : définitions du DAS, le Comité de santé populaire(CSP), la Cellule d’animation communautaire(CAC), les Déterminants sociaux de la santé(DSS), le Point focal(PF), les Personnes ressources (PR), le Groupe de réflexion(GDR), le Cadre juridique (article 47 de la RDC), le militant de santé, la stratégie SOM (Sensibiliser, Organiser et mobiliser les populations autours de leurs problèmes afin d’envisager les pistes de solutions),…

S’agissant de l’implémentation du DAS dans la Communauté, le PCA Erick Kambale Kaghesi avait  attiré l’attention du public et  surtout des facilitateurs sur leur rôle crucial de pousser les communautés à s’approprier le DAS. C’est par ce moyen que les CSP et les CAC vont s’impliquer dans la recherche des solutions à leurs problèmes afin d’aboutir à développement communautaire véritablement souverain.

Quant à la stratégie SOM, les facilitateurs dans la création des CAC et les autres participants ont combien il est important de sensibiliser les communautés à identifier ses problèmes, les prioriser, envisager les pistes de solution ; les organiser et les mobiliser autour des actions visant la solution à leurs problèmes.

Il importe d’indiquer que  les autres  ont porté sur  les questions ayant trait à l’identification des personnes ressources  des Groupes cible (leaders locaux), la création des PF et GDR, la création du Comité directeur, l’organisation de l’Assemblée populaire des CACA, etc.

Vue de l’auditoire
Vue de l’auditoire

Par ailleurs, l’UNICEF et l’OMS avaient présenté le Manuel des procédures d’organisation et de fonctionnement des structures communautaires,  le guide de création d’une CAC, le processus de la dynamique communautaires, l’élaboration des plans d’action communautaires par les CAC, le diagnostic des problèmes, etc.

Dans une ambiance interactive, 43 participants et 4 formateurs (Ercik Kambale Kaghesi l’EDS), Mumbere Luhavo du MJP, El Hadj Mbaye  de l’OMS et Justin Tshimanga de l’UNICEF) se sont séparés sur une note de satisfaction de résolution de créations d’implémentation du DAS et d’implantation  des CAC.

Roger Manzekele, chargé de communication EDS

Partagez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *