Photo de famille

Recherche de la paix à Beni : face à face entre la DDF de l’EDS-NK et le Gouverneur du Nord-Kivu

«L’ONG Etoile du Sud(EDS) milite en faveur  du Droit à la Santé ? Une  approche des droits qui met une attention particulière au Droit à la Santé et droits des enfants. Ces droits passent par le respect et la prise en compte des déterminants sociaux de la  santé. L’EDS  plaide pour la restauration de la paix, un déterminant non négligeable de la santé,  au Nord Kivu et dans la  RDC tout entière. C’est dans cette optique qu’il y a eu un « face à face » entre  la Dynamique des femmes de l’EDS Nord-Kivu(DDF) et le Gouverneur de Province Carly Nzanzu Kasivita. Les échanges ont tourné autour de la « restauration de la paix au Nord Kivu, plus particulièrement à Béni».

Face à Face le Gouverneur du Nord-Kivu et la DDF de l’EDS/NK

Au cours des échanges face,  les militantes du Droit à la santé, regroupées dans l’un des groupes d’action de l’EDS dite Dynamique des femmes (DDF), chapeautée par Madame Anuarite Kavira Sivalingana, pour le compte du Mouvement National pour le droit à la santé(MONDAS), se sont entretenues avec le Gouverneur de province du Nord Kivu Carly Nzanzu Kasivita pour présenter les violations massives des droits de paix et de sécurité au Nord-Kivu et plus particulièrement à Beni(où les populations civiles sont sauvagement massacrées). 

Ces violations font référence aux soubassements des recommandations du MONDAS à travers les rapports des  CPP (Comités populaire pour la paix) de Kainama, Béni, Mutwanga, Butuhe, Masunga et Kyondo. Ces CPP visent l’augmentation du pouvoir de la population à contribuer pour la recherche de la stabilité, de la sécurité et de la consolidation de la paix. Ils ont beaucoup travaillé sur cette question d’insécurité. Leurs différents rapports compilés ont accouché à un préparatif d’un cahier des charges sur la consolidation de la paix.

Par ailleurs, les CPP de Lubero, Kirumba, Kanyabayonga, Rutsuru(Kiwanja), Nyiragongo, Masisi et Goma demandent un renforcement dans le cadre des CAC (Cellules d’animation communautaires), car la menace d’insécurité est toujours latente ou active dans leurs entités.

Le Gouverneur, ayant accepté recevoir la DDF, les autorités de l’EDS au Kivu ont profité de présenter au chef de l’exécutif provincial du Nord Kivu les problèmes sécuritaires exprimés par la population à travers les CPP. Les préoccupations de l’EDS, livrées  par la DDF, ont été bien accueillies par l’autorité provinciale qui a confirmé que cette rencontre reste une opportunité et que son Gouvernement s’y attelle. Désormai, le Gouvernement Carly Nzanzu Kasivita accompagnera le travail des CPP.

Cependant, le Gouverneur a recommandé ces femmes de la DDF de l’EDS de se comporter en « Esther » caractérisée par sa foi, son courage, son patriotisme, sa prudence et sa résolution. Elle est anxieuse face à son devoir de représenter le peuple Juif et d’obtenir du roi Assuerus, son mari, le salut de son peuple ( cfr la Bible).

Le MONDAS, par le truchement de la DDF, a fait montre au gouverneur qu’il mènera des actions de pacification au Nord Kivu en s’appuyant au départ à la ferme volonté de la population et aux politiques du Gouvernement en  la matière.  Les militants et militantes du MONDAS sont prêts pour l’accompagnement du processus de la pacification.  Toutefois, ils ont besoin d’appui pour l’efficacité de leur travail.

Deo Lusheke, Chargé de Communication de l’EDS/Nord-Kivu.

Partagez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *