Exercice de lavage des mains

Ce que révèle la campagne médiatique « Challenge mains propres » de l’ONG Etoile du Sud

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de lavage des mains, célébrée le 15 octobre de chaque année, l’ONG Etoile du Sud a lancé,  dans les écoles de ses différentes antennes, la campagne médiatique « Challenge mains propres». Cette campagne se veut révélatrice d’un fait sanitaire de premier ordre : la prévention.  

Ne dit-on pas que vaut mieux prévenir que guérir ? Plus qu’aucun autre geste, le fait de se laver correctement (ou en cas de nécessité) les mains à l’eau potable avec du savon prévient contre les maladies des mains sales (diarrhée, choléra, fièvre typhoïde, Ebola,…)  et d’autres pathologies. C’est pourquoi les animateurs de l’EDS ont saisi l’occasion à bras le corps afin de mener la Campagne médiatique de lavage des mains dite « Chalenge mains propres ».

  • Lancement de la Campagne à Goma

A Goma, les animateurs de l’ONG Etoile du Sud/Nord-Kivu (EDS/NK) ont  choisi l’Ecole Maternelle et Primaire BARBARA de Ndosho pour le lancement de cette campagne. « Il faut lutter contre les maladies d’origine hydrique de surcroit la maladie à virus Ebola. Cette maladie qui écume le Nord-Kiv l’est grâce à la résistance que les équipes de riposte ont rencontrée dans le chef de beaucoup de gens. C’est la raison pour laquelle l’EDS/NK commence par la base maternelle et primaire pour un avenir sans maladie des mains sales », a indiqué Madeleine Wakaoma, Présidente du Comité Provincial de l’EDS/NK.

Grande a été la joie des écoliers d’apprendre, par EDS/NK, les 11 étapes pour bien se laver les mains. La présidente Marie Madeleine Wakoma a beaucoup insisté sur la bonne pratique de se laver les mains afin de se prévenir contre le choléra, la diarrhée et surtout contre Ebola ; ce, avant que la moderatrice Kavira Sivalingana Anuarite ne brosse l’historique, la mission et les objectifs poursuivis par EDS. «La campagne va se poursuivre dans d’autres écoles de la ville de Goma », a-t-elle indiqué ».

  • Lancement de la Campagne à Butembo

C’est en date du 15 octobre courant que le Comité de Santé Populaire(CSP) Butembo de l’EDS en collabaoration avec les Organisations de la Société civile  ont  lancé la  Campagne de sensibilisation au lavage des mains en ville de Butembo au Nord-Kivu. Les membres du CSP ont jugé utile de se rendre au Centre-ville afin que leur message atteigne le maximum de personnes.

« Les mains doivent être toujours propres à tout moment pour lutter contre les pathologies liées mains sales ». Tel est le message que les sensibilisateurs, sous l’encadrement de Dunia Kizito (Président du CSP Butembo) laçaient aux habitants de Butembo.

Au Katanga

L’antenne de l’EDS/Katanga  a procédé au Lancement de la campagne de lavage des mains à l’Ecole Primaire  Katuba II et à l’Ecole Communautaire ECE Maendeleo Katuba. Élèves et enseignants ont été sensibilisés à l’exercice de lavage des mains après un bref aperçu historique de la journée et une présentation de la problématique liée aux épidémies concernées (Ebola, choléra, fièvre typhoïde, diarrhée, etc.). Quelques élèves, enseignants ont fait un acte pratique avec les animatrices de l’EDS.

«La campagne vient de commencer et la médiatisation va se poursuivre avec le personnel scolaire sensibilisé », a souligné Mamie Meta, chargé de Communication de l’EDS Katanga.

  • Au Sud-Kivu

En vue de lutter contre les maladies d’origine hydrique et des mains sales en ville de Bukavu et ses environs, l’EDS/Sud-Kivu a lancé la campagne de lavage des mains  en sensibilisant   au Complexe Scolaire Julie de Londres.  

«Le lavage habituel des mains est gage de prévention contre les maladies des mains sales »,  ont indiqué  les  sensibilisateurs.

  • A Kinshasa

A Kinshasa, la campagne a été lancée dans 4 écoles :

  • Les animatrices Angèle Baseke et Brigitte Bikuma ont sensibilisé à l’Ecole Primaire 5 Gama (Commune de Barumbu) ;
  • Marie Tabala et Robert Tshishimbi se sont rendus à l’Ecole Primaire 2 au quartier Maman Yemo (Commune de Mont Ngafula) ;
  • Zizina Luvuma, Papa Pépé et Maman Mireille ont été au Complexe Scolaire La Trinité du CSP Kikimi (Commune de Kimbanseke) ;
  •  Et Roger Manzekele  a été au Centre Bondeko Elikya( une école spécialisée des sourds muets et des retardés mentaux( au Camp Luka de la Commune de Ngaliema).

Dans les différents sites, la sensibilisation an suivi les étapes ci-après :

  • L’animation des élèves ;
  • Bref aperçu histoire de la journée internationale de lavage des mains ;
  • La portée  de la Campagne Challenge mains propres  par rapport au Droit à la santé ;
  • Pourquoi se laver les mains ?
  • Quand se laver les mains ?
  • Comment se laver correctement les mains ?
  • Les maladies qu’on évite par le lavage fréquent et régulier des mains ;
  • La nécessité de propager le message en famille et dans la société ;
  • La sensibilisation sur le Genre.

Par ailleurs, la  Campagne Challenge mains propres propre ne s’arrête aux sites indiqués. Elle se poursuit sur le terrain avec les Groupes cibles de l’EDS. Elle est également médiatique sur les réseaux sociaux afin d’atteindre un large public. D’ailleurs, l’Agence Congolaise de Presse(ACP), média public du Gouvernement Congolais, a couvert la sensibilisation au Camp Luka. Et sur les réseaux sociaux, la Campagne Challenge Mains Propres fait écho d’un véritable boom médiatique.

En définitive, le Campagne Challenge mains propres véhicule un message fort à l’endroit du Gouvernement Congolais. Les épidémies liées aux mains sales coûtent des sommes colossales au Gouvernement Congolais alors que cela aurait un moindre coût en soutenant les Organisations comme l’EDS qui prêchent le respect des Déterminants sociaux de la santé en  misant sur la prévention  grâce leurs stratégie de l’Empowerment des Communautés et  SOM, qui consiste à Sensibiliser, Organiser et Mobiliser les masses populaires autours des actions du Droit à la santé( prôné par la Constitution de la RDC en son article 47).

Roger Manzekele

Chargé de Communication.    

Partagez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *