Le travail des CPP et des CEP de l’EDS favorise le lancement du Projet pilote Ebola

«Avant le lancement du Projet Pilote Ebola en date du 1er septembre 2019, les Comités populaires pour la paix(CPP) et les Comités électoraux populaires(CEP) de l’ONG Etoile du Sud(EDS) ont joué un rôle important en amont. Leur travail a permis d’adapter le Projet par rapport au contexte dans le champ d’intervention ou d’action lequel est marqué par une insécurité grandissante ».

Une série d’activités a été réalisée avec les équipes du Ministère de la santé qui s’occupent de la Coordination technique de la riposte contre Ebola basée à Goma au Nord Kivu, et les équipes des Sous-coordinations de riposte contre Ebola de Butembo et de Beni, pour la seule raison que tout partenaire  qui veut intervenir contre Ebola doit impérativement être accrédité.  Il  doit également s’inscrire sur la ligne d’intervention nationale au regard du GAP (écart) selon les 11 Commissions établie à cet effet.

A la zone de santé de Kalunguta en Territoire de Beni

Le PCA (Président du Conseil d’Administration) de l’EDS  Erick Kambale Kaghesi a su se faire une place de choix pour intervenir plus pour la participation communautaire dans la riposte, qui est chapeautée par la Commission communication de la riposte. Il s’agit de créer et faire fonctionner les Comités de Santé populaires qui correspondent, dans la riposte, aux Cellules d’animations Communautaires(CAC) à établir dans les zones de santé non encore couvertes(GAP).

Pour EDS, la Coordination a proposé l’intervention dans les Zones de santé de Musienene, Kyondo, Kalunguta et Oicha. Ces zones sont envahies par les rebelles et dont les partenaires n’osent pas facilement orienter leurs interventions à l’exception de Kyondo. L’EDS a accepté cette mission car il existait déjà dans ces endroits des Comités populaires pour la paix(CPP), et les Comités électoraux populaires(CEP).

A la Mairie de Butembo

Cependant, la Coordination n’avait pas toutes les informations du terrain. C’est ainsi qu’à l’issu de la réunion avec les membres de la Sous coordination de Butembo il a été  démontré que dans la zone de santé de Kyondo, le GAP était à 0%,  donc saturé ; et Kalunguta à 20% (de GAP). Finalement, l’EDS par rapport au Projet Pilote Ebola, à ce qui concerne la création et l’appui aux CAC (Cellules d’animation communautaires), intervient à Oicha (Territoire de Beni) et à Musienene (Territoire de Lubero).

EDS Communication

Partagez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *