Santé pour tous en R.D.Congo : Serment d’Hippocrate ou d’Hippocrite?
Lors d’une Clinique Mobile de l’Etoile du Sud au Centre Hospitalier Bisengimana à Goma
 Alors que la Santé est un Droit pour tous citoyens en République Démocratique du Congo (article 47 de la constitution), les professionnels de Santé mettent à profit leurs hôpitaux privés relativement plus coûteux au détriment des hôpitaux de l’Etat. A Goma  plusieurs cas ont été récemment déplorés.
Alvin Kahenga, parce que c’est de lui qu’il s’agit, un enfant d’au moins deux ans vient de mourir par non prise en charge à l’hôpital provincial du Nord Kivu à Goma où il a été transféré en urgence par un autre centre de santé de proximité de la même ville pour hypoplaquetose sanguine.
 » De 11h00 aux urgences de l’hôpital provincial du Nord Kivu, mon fils n’a été pris en charge qu’à 13h30. Aux soins intensifs, il lui fallait la transfusion sanguine d’urgence. Son cas n’exigeait qu’un kilo globulaire mais qui a été servi avec un retard de deux heures après que l’enfant ait rendu l’âme », témoigne le père du défunt.
La famille a eu des altercations avec le corps médical de cet hôpital, pointé du doigt pour grande part de responsabilité de la mort de leur enfant. Le médecin général a été sérieusement blâmes par la famille inconsolable. Le service de gardiennage commis à cet hôpital a été incapable de maîtriser la famille Kahenga.
Comme si cela ne suffisait pas, dans le même hôpital, une autre famille dont le malade aurait fait deux jours sans aucune assistance médicale s’est jointe à la famille Kahenga pour réclamer haut et fort les soins afin d’épargner ce malade du sort arrivé au feu Alvin . Les éléments de la police nationales congolaise sont intervenus pour rétablir l’ordre au sein de cet hôpital. Le corps du défunt a été difficilement remis a sa famille qui vient d’enterrer le pauvre Alvin Kahenga sous une grande émotion.
Selon les sources proches de la famille, le médecin directeur de l’hôpital provincial du nord Kivu aurait demandé à la famille Pacifique Kahenga Kawembe de passer après le deuil pour des pourparlers craignant d’aller en justice. Mais le père du défunt ne pense rien négocier par rapport à la vie de son enfant et promet saisir la justice pour que le médecin incriminé réponde de ses actes.
Signalons que l’hôpital provincial du Nord Kivu regorge d »un  bon nombre des spécialistes mais qui, par goût du lucre, ont leur hôpitaux privés où ils prestent consciencieusement au détriment des hôpitaux publics. Ce qui expliquerait le retard que le médecin spécialiste qui devait soigner Alvin Kahenga a connu violant son serment d’Hippocrate.
La Dynamique des Professionnels de Santé au sein du Mouvement National du Droit à la Santé (MONDAS) déplore ce comportement et en appelle au professionnalisme et à l’éthique déontologique de leur profession.  Les professionnels de santé  sont appelés à œuvrer d’abord pour l’intérêt des communautés en créant un dialogue permanent entre les professionnels de santé et la population. Cette Dynamique organise des cliniques mobiles et d’éducation sanitaire afin d’apprendre à la population comment prendre soins et éviter les maladies d’une part et comment orienter les malades à temps utile d’autres part.
Deo Lusheke
Communicateur EDS GOMA

Laisser un commentaire