DDJ Bbo

Nord-Kivu : Réarmement moral des acteurs au Project Clinique mobile pour le DAS et la paix

Après avoir suivi la formation de renforcement des capacités, les cadres des Comités de santé populaire (CSP) Beni et Butembo ont bénéficié d’un réarmement moral afin de mieux intervenir dans l’exécution du Projet Clinique mobile et de proximité pour le Droit à la santé et la paix.

Dans une zone qui vit sur le qui-vive à cause des crises et conflits armés multiples et multiformes, cette séance revêt une importance capitale. A cela s’ajoute une multiplicité des groupes armés extérieurs et internes. C’est pourquoi, les militants du droit à santé (des CSP), les membres des Comités populaires pour la paix (CPP) et ceux des Comités électoraux populaires(CEP) travaillent dans de conditions difficiles et à haut risque à cause de l’insécurité quasi chronique.  

Face à ce qui précède, le Président de la Dynamique des Jeunes/Nord-Kivu, Monsieur Chancel Musavuli (résidant à Goma),  en mission à Butembo, a épinglé un certain nombre  des stratégies à l’attention de l’équipe de coordination des  Dynamiques des Jeunes et des Femmes dans la zone. Il s’agit des notions pratiques sur le leadership permettant de travailler ou intervenir dans les zones à risque. Notons que ces stratégies sont données afin que ces  Jeunes et Femmes participent efficacement à la sensibilisation et à la conscientisation des peuples de Beni, Butembo, Beni territoire et Lubero sur la paix et le Droit à la Santé, Objectifs-phares du projet Clinique mobile.

Le Président de la Dynamique au niveau national, Billy  Mwangaza,  aussi en mission dans le même milieu,  a été, quant à lui,  content de voir les Jeunes et les Femmes formées mettre en place eux-mêmes un plan d’actions pour accompagner ce projet. Chemin faisant, vue l’ampleur de la tâche et que les acteurs aient été outillés, une Commission ad-hoc locale  a été mise en place pour Coordonner les Projets dans cette partie de la province martyre du Nord-Kivu. Il faut noter, par ailleurs,  que cette séance a commencé par l’évaluation du Projet Urgence Ebola (qui s’est attelé sur Ebola),  et qui a pris fin au début du mois de février  dernier.

Cette séance de renforcement et de réarmement moral  a connu la participation de la Vice-Présidente de la Dynamique des Femmes de l’Antenne EDS/Nord Kivu(Régine Wakwinga), du Chargé de la solidarité nationale (Urbain Katembo), du Chargé de la Dynamique des Jeunes Nord-Kivu( Chancel Musavuli ),  de l’Envoyé de la Coordination provinciale de gestion d’EDS Antenne du Nord-Kivu (Kasay Tim), de l’Envoyé du Comité National de Gestion de l’EDS (Billy Mwangaza)  et du Président du Conseil d’administration de l’EDS (Erick Kambale). Tous sont venus en mission pour  former, partager les expériences, renforcer et sustenter les acteurs ;   tout en donnant des orientations claires aux animateurs des structures aux fins de parvenir à  la réussite et aux résultats attendus du projet Clinique Mobile pour le  Droit à la Santé et la paix.  

Louange Kamondo/Depuis Butembo

Partagez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *