Gom

Nord-Kivu : EDS se lance dans la Campagne de 16 jours contre les violences et abus faits à la femme

C’est Cap Kivu Hôtel de Goma qui a servi de cadre ce 25 novembre pour lancer la  Campagne de 16 jours d’activisme contre les violences et abus faits aux femmes et aux filles. « Tolérance contre les abus et exploitations sexuels au Nord-Kivu » c’est le thème provincial de cette Campagne adapté au thème international « Campagne unité (Tous unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes) : »Oranger le monde : financer, prévenir, répondre, collecter !».

Co-organisés avec EDS avec les autorités  et les services provinciaux, les agences onusiennes et les Organisations de la société, les églises, les  structures participatives à base, une bonne délégation  de l’ONG Etoile du Sud (EDS)  y prend activement part. La chargée des opérations Madame Anuarite Kavira Sivalingana, le secrétaire  administratif Kasaï Tim, la Présidente de la Dynamique des Femmes Régine Wakwinga et bien d’autres de l’antenne d’EDS Nord-Kivu  représentent valablement l’Organisation(EDS) qui chapeaute la Commission de sensibilisation, plaidoyer et logistique.

Anuarite Kavira Sivalingana chargée des opération EDS/NK

Avec plus de 70 Organisations engagées dans cette campagne, EDS saisit à bras le corps cette opportunité en engageant  le Mondas (Mouvement National pour le droit à la santé) dans le travail de sensibilisation et de plaidoyer afin d’endiguer le phénomène des violences et abus basés sur le genre, c’est-à-dire fait à la femme.

Les Comités de santé populaire(CSP), les  Comités populaires pour la paix(CPP), les Comités de santé agraires(CSA), les Comité de santé Scolaires(CSS)… qui constituent le Mondas au niveau de la base dans les quartiers populaires ne vont ménager aucun effort dans cette campagne. Rassemblant toutes les catégories des populations organisées en Dynamiques les (Jeunes, Femmes, Enfants,  Professionnels de santé, etc.), les CSP, les CPP, les CSA, les CSS… au niveau du Nord-Kivu vont s’activer pour s’approprier la lutte contre les violences et abus faits à la femme. Cette lutte s’inscrit aussi dans la logique de la lutte contre les inégalités et les injustices sociales pour la promotion du droit à la santé.   

Roger Manzekele

Partagez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *