CAC

Musienene : l’ONG EDS forme 34 responsables des CAC et CPP sur fond d’évaluation de leurs actions

«Etoile du Sud(EDS) a procédé ce 19 juin 2020 au renforcement des capacités des Présidents des Cellules d’animation communautaires(CAC) de la Zone de Santé de Musienene situtée en Territoire de Lubero dans le Nord-Kivu ».

L’occasion faisant les larrons, il a été question en même temps, d’évaluer les actions du point focal du CPP (Comité populaire sur la paix) Musienene en tablant sur  l’évolution et l’état de lieu  de la question  sécuritaire  dans cette Zone.

Ce renforcement a porté sur le Droit à la Santé, l’Empowerment des commaunautés. Ce qui a permis  justement de procéder à l’évaluation de la compréhension et l’utilisation des fiches d’alerte afin que les militants du DAS soient en  mesure d’initier les actions et de les orienter au bénéfice de leurs CAC et CPP.

Organisée dans les enceintes même  de la Zone de santé de Musienene, cette formation a concerné  les responsables des 34 CAC composant les Aires de santé de Katolo et Vikindwe.

Les participants,  dont 15 femmes,   n’ont pas caché leur satisfaction  pour avoir  compris comment ils peuvent initier les actions autours des problèmes de leurs villages sans attendre une injonction ou ingérence de tel ou tel autre organisation. « …Je suis  très contente aujourd’hui de comprendre que nous, population,  nous sommes en mesure de  chercher des solutions à nos problèmes. Si nous sentons que ce problème nécessite une intervention de l’Etat, nous devons initier des plaidoyers afin que l’Etat nous réhabilite dans nos Droits»,  (NDLR) a insinué  Madame Kaswera, présidente de la CAC Kavisa

Les CAC ont été appelés à initier des actions d’assemble aux problèmes communs et d’intégré le Mouvement National du Droit à la Santé(MONDAS) afin de militer ensemble avec les militants des autres  provinces, d’être capable de se référer aux bonnes pratiques des autres afin de partager les expériences et de se  rendre forts mutuellement.

Prenant la parole, Monsieur Kisombwere,  Président de la CAC Kivugha a trouvé que cette manière de faire leur  permettra de revendiquer efficacement  leurs droits en synergie avec les autres pour  grands problèmes et ainsi rechercher à vivre la même vie que tout le monde dans l’égalité telle que repris dans nos lois internes et internationales.

Dans le Plan d’Action Communautaire (PAC) de plusieurs CAC, l’insécurité est le problème majeur. Et séance tenante, les participants et les points focaux du CPP ont mis en place un Comité Populaire pour la Paix afin que tous les CAC se mettent ensemble et réfléchissent sur les actions à mener dans le cadre de ce problème. Cela va  aider à remonter les alertes et de sensibiliser. C’est dans ce cadre qu’EDS a remis deux téléphones portables Android(Smartphone) et deux mégaphones au CPP dont 1 par Air de Santé.

Rappelons qu’EDS, grâce à ses militants, est  résolument engagé  pour  mobiliser les masses populaires dans la lutte contre la Covid-19 à travers une campagne que l’Organisation a lancée dans plusieurs provinces de la RDC, notamment : Kinshasa, Nord-Kivu, Haut Katanga, Tshopo, Sud-Kivu et Maniema.

John Vulume

Partagez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *