La délégation de Médecine pour le tiers Monde palpe du doigt la force les « SAMEDI ACTIONS »

Sur l’ensemble du territoire national congolais, l’ONG Etoile du Sud (EDS) compte plus de 90 Comité de Santé Populaire et points focaux (CSP). Parmi eux, le CSP Mbemba Fundu, en commune de Kimbanseke à Kinshasa, a eu l’honneur d’être visité par la délégation de la Médecine pour le Tiers Monde (M3M) en date du Samedi 15 avril courant, en pleine activité d’assainissement dans le cadre des « Samedi actions »

Fanny Polet, Chargée de programme Congo chez M3M, n’a pas souhaité quitter le Congo sans se rendre compte de l’effectivité des actions sur terrain. Accompagnée de Lies Busselen, représentante de M3M et du Dr Christian Bongo Pasi, stagiaire chez M3M, Fanny Polet et son équipe se sont joints au staff de l’EDS, conduit par Erick Kambale et Sylvie Luzala, respectivement Président du Conseil d’Administration et Présidente du Comité National de Gestion, en vue de superviser les activités de routine au CSP Mbemba Fundu.

Il s’agissait d’une activité samedi action comme à la routine. Plusieurs personnes s’étaient mobilisées autour de l’assainissement du milieu. Pour cette action 110 personnes dont 45 jeunes, 40 femmes, 15 enfants et 10 hommes. A la satisfaction de tous, les samedi-actions ont réveillé dans la population un esprit communautaire dans la résolution des problèmes.

Papa Meso, Président du CSP Mbemba Fundu n’a pas caché son enthousiasme en disant combien il est honoré pas seulement des responsables de l’EDS mais aussi de la Médecine pour te tiers Monde. « Je suis devenu notable dans mon quartier et très populaire à cause de mon CSP et à l’Etoile du Sud qui m’a formé » dixit Papa Meso au Micro de Romeo K.

Le Chef de quartier a aussi reconnu les mérites du CSP Mbemba Fundu et a appelé l’Etoile du Sud de n’est pas se fatiguer plutôt de renforcer cet esprit dans toute la population. Cela pourra créer un nouveau congolais réfléchissant au-delà des intérêts égoïstes a-t-il poursuivi.

« Les samedi-actions » est un des leviers sur lequel le Mouvement National pour le Droit à la Santé (Mondas), dans sa stratégie d’empowerment populaire, s’appui pour matérialiser sa vision. Tout cela se fait en impliquant l’autorité locale. Le CSP incarne le MONDAS à la base.

Billy M et Romeo K

Partagez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *