Journée internationale de la santé : les élèves du Nord-Kivu sont conscientisés sur les déterminants de la santé

L’Etoile du Sud Nord-Kivu a célébré la journée internationale de la santé dans des écoles en sensibilisant sur les déterminants sociaux de la santé.

Ce 06 avril 2019 en marge de la journée internationale de la santé, quelques écoles ont été visitées à Goma pour la sensibilisation des élèves. Il s’agit du Complexe Scolaire Myriam, du Complexe Scolaire Mulezi, de l’institut Lady Baden Powell et du complexe scolaire Immaculée.

Il a été question d’un assainissement mobilisateur autour du DAS (Droit à la Santé). Les élèves ont été outillés en matière du DAS, de gestion des déchets et fabrication de pesticides et savons liquide. Marie Madeleine Wakoma présidente de l’EDS (Etoile du Sud) Nord-Kivu s’est dit satisfaite d’avoir appris à la pépinière citoyenne des matières importantes pour le développement futur de notre pays.

L’Animateur Tim entrain de sensibiliser les élèves

Le premier intervenant TIM KASAY qui a focalisé sa communication sur le Droit à la santé et les déterminants sociaux a donné une nouvelle matière jamais attendue selon l’élève Kambale Kitsa Israël de sixième année Techniques sociales au Complexe Scolaire Missionnaire Myriam, ” C’est pour la première fois que ces élèves apprennent les déterminants de la Santé. À l’école, nos enseignants se limitent à la définition de la santé selon l’OMS. Ici le formateur creuse jusqu’à donner les déterminants de la santé. Il ajoute que la pratique qu’ils font est loin de répondre à un problème du DAS. “C’est aujourd’hui que j’apprends comment travailler non seulement pour des points mais également pour l’amélioration de la santé de la communauté”. La matière sur le DAS étant vaste, le temps imparti, a laissé une soif dans le chef des élèves et leurs enseignants des cours pratique. L’intervenant a réellement attiré leur attention. Des séances de suivi seront organisées dans ces écoles.

Madame Kavira dans la formation sur la fabrication des pesticides

Après le brillant exposé de Tim Kasai sur le DAS, Madame Rose Kavira a formé ces élèves sur la fabrication des désinfectants notamment le savon liquide et le bave chlore. D’abord le bave chlore sert a nettoyer les toilettes, les salles de classe et les maisons. Le savons liquide nous aide à lutter contre les maladies hydriques et Ebola a insisté Mme Rose, la formatrice. C’est avec une attention particulière que ces élèves et leurs enseignants ont prêté oreille à la formatrice. Mme Kavira Sivalingana Anuarite, la chargée des opérations de l’EDS Nord-Kivu a tiré la sonnette d’alarme pour appeler les hôtes de l’EDS à la pratique régulière de lavage des mains. Mlle Étienne Musombwa du complexe scolaire Mulezi a salué à juste titre l’exposé pratique de Rose Kavira. Pour elle, la conjoncture actuelle va impacter négativement sur l’application de la matière apprise car l’argent ne circule pas. Cependant, comme ses collègues la matière est très intéressante. Le coût des produit utilisé pour la fabrication de bave chlore et savon liquide n’est pas exorbitant comme l’a si bien signifié la formatrice qui a indiqué d’ailleurs où les trouver au prix dérisoire.

Deo Lusheke, Chargé de communication EDS Nord-Kivu

Leave a Reply