Gratuité de l’enseignement de base en RDC: les OSC s’approprient le plaidoyer du MONDAS

C’est de la manière la plus courageuse que les  Organisations de la Société Civile(OSC) de la République Démocratique du Congo  emboitent les pas du Mouvement National du Droit à la Santé (MONDAS) en s’appropriant ses plaidoyers. C’est  dans cette  dynamique de revendication que la Coalition de l’Education pour tous en République Démocratique du Congo (CONEPT/RDC) vient de lancer ce 17 juillet courant à la Paroisse Notre Dame de Fatima de Kinshasa/Gombe la Pétition à l’attention du Gouvernement congolais.   

Aux fins d’instaurer effectivement la gratuité de l’enseignement, supprimer les frais de scolarité dans l’enseignement primaire et secondaire, le condensé de ladite pétition est ainsi libellé

Nous, jeunes, femmes, hommes, parents, élèves, étudiants, fonctionnaires, personnes vivant avec handicap, etc. appelons le Gouvernement à écouter les cris des enfants, des citoyens à faire respecter le Droit à l’éducation des enfants congolais conformément à :

La Constitution de la RDC en son article 43, alinéa 2 : «L’enseignement primaire est obligatoire et gratuit dans les établissements publics » ;

La loi cadre  de l’enseignement national en son article 79 alinéa 2 : « le secondaire général est organisé en cycle de deux ans. Il est gratuit ».

La loi portant protection de l’enfant congolais en son article 38 alinéa 3 : « l’Etat garantit le Droit de l’Enfant à l’éducation, en rendant obligatoire et gratuit l’enseignement primaire public »

Etc…

Au vu de  ce qui précède, mobilisons-nous pour l’instauration effective de la gratuité, et exigeons :

  • La suppression des frais de motivation des enseignants (primes) par les parents et tous les frais connexes ascendants au niveau primaire et secondaire. L’Etat doit pour ce faire accorder un salaire motivant et compétitif aux Enseignants ;
  • La suppression des frais de participation aux évaluations certificatives (examens d’Etat et examens de fin d’études primaires).

En rappel, le 26 juin dernier, l’Etoile du Sud et d’autres organisations du Mouvement National pour le Droit à la Santé (MONDAS) avaient mené une action de plaidoyer à l’Assemblée Nationale avec les élèves pour revendiquer la gratuité de l’enseignement primaire, la suppression totale de la prise en charge des  enseignants par les parents et l’amélioration des conditions de travail des enseignants.

Roger Manzekele, chargé de Communication EDS

Leave a Reply