EDS/NK : Renforcement des cadres des CSP Beni et Butembo

Après le renforcement des capacités  des cadres de la Coordination provinciale de l’ONG Etoile du sud (EDS) Nord-Kivu, en date du 14 mars courant,  c’est ce  17 mars en cours qu’a été organisée à Butembo, au Bureau relais d’EDS de la place, la formation des capacités des cadres des CSP (Comités de santé populaire) de Beni et de Butembo.  

Les intervenants ont pris tour à tour la parole. D’entrée de jeux, le PCA de l’EDS Erick Kambale, a d’abord présenté en bref  l’ONG Etoile du sud : l’aperçu historique,  sa vision, sa mission, ses objectifs, ses  stratégies d’action et ses réalisations phares.

Le deuxième intervenant, le Président national de la Dynamique des jeunes, Billy Mwangaza, a fort expliqué le droit à la santé   et ses déterminants sociaux. Il a parlé également du fondement juridique du DAS, notamment  de l’article 47 de la constitution de la RDC tout en précisant comment l’on peut se constituer en contre-pouvoir constructif pour revendiquer nos droits.   

Prenant la parole,  Kasay Tim, secrétaire de la Coordination provinciale,  a, quant à lui,  parlé du CSP : comment on  peut parvenir à  créer un CSP dans nos quartiers et  qui peut en  être membre, son mode de fonctionnement et ses actions. Il a terminé pour monter le lien entre le CSP et le Mouvement national du droit à la santé(Mondas). « Le CSP c’est le Mondas à la base », a-t-il précisé.  

S’agissant des notions sur le leadership, Chancel Musavuli, président de la Dynamique des jeunes du Nord-Kivu,   a expliqué les notions du leadership pour les jeunes et comment ces derniers peuvent s’engager pour  le  respect du DAS. Chemin faisant, Maman Régine Wakwinga de la Dynamique des femmes(DDF)/NK a montré  l’importance de la  DDF, qui est l’un des groupes d’actions importants de l’EDS. Car, en luttant pour le Genre et le respect des droits des femmes, la DDF lutte en même temps pour le DAS.

C’est monsieur  Urbain Katembo, le chargé de solidarité, qui a parlé et monter comment la solidarité est l’un des leviers de l’Empoxerment populaire.   « La solidarité est un gage d’auto prise en charge » a-t-il déclaré.

Organisée à Holiday Park, la formation a été à la hauteur des attentes des participants, qui ont exprimé leur gratitude aux intervenants et à la hiérarchie de l’EDS. « C’était vraiment intéressant et motivant. Soyez-en assurés de notre engament au sortir de cette formation », ont-ils déclaré.

Comme à Goma, pour terminer, le PCA Erick en a appelé à la responsabilité et à l’engagement de chacun afin que la lutte pour le DAS triomphe au grand bénéfice de la population congolaise, et surtout dans la zone de Beni et Butembo.

Louange Kamondo/depuis Butembo

Leave a Reply