PCA à l'oeuvre

EDS/Antenne NK: clôture de l’atelier sur le Projet de clinique mobile pour le DAS et la paix à Goma

Ayant débuté le samedi dernier, c’est hier dimanche que s’est clôturé, au siège de l’ONG Etoile du sud Antenne du Nord-Kivu (EDS-NK), l’atelier relatif au Projet de clinique mobile pour le droit à la santé (DAS) et la paix.

La séance  de ce dimanche a porté  sur les activités phares à réaliser par résultats escomptés du Projet, entre autres (activités phares) :

  • Renforcer  les capacités de l’EDS afin d’accompagner efficacement le Projet ;
  • Renforcer les capacités des cadres et acteurs de l’EDS à tous les niveaux   afin d’intervenir pertinemment  dans la réalisation du projet ;
  • Élaborer  des outils de suivi et d’évaluation ;
  • Mettre à la disposition de la population des outils-type  et de référence pour le plaidoyer ;
  • Sensibiliser, identifier et recruter les professionnels de santé sur le DAS ;
  • Cartographier la zone cible ;
  • Éducation sanitaire ;
  • Administrer les soins ;
  • Formation de personnels de santé et des éducateurs ;
  • Formation des militants de santé ;
  • Former les leaders locaux sur l’importance de la clinique mobile ;
  • Sensibiliser et construire des Comités Populaires pour la Paix(CPP) et renforcer leurs acteurs sur le DAS et la paix ;
  • Former les autorités locales sur le DAS et la paix
  • Cartographier les  zones cibles ;
  • Organiser des tribunes d’expression populaires, ateliers, forums, conférences, cadres de dialogue ; etc. ;
  • Elaborer des textes réglementaires pour garantir la paix et le DAS ;
  • Mener des enquêtes et le monitoring pour la paix et le DAS ;
  • Faire contribuer le Genre pour la restauration de la paix ;
  • Prévenir la paix par un système d’alerte et de dénonciation ;
  • Elaborer des propositions des lois ou édits sur le DAS et la Paix ;
  • Identifier les autorités concernées pour les décisions à prendre ;
  • Sensibiliser les autorités locales sur le DAS et la paix ;
  • Former les autorités locales ;
  • Forums, tribunes, conférences, concertations, cadres de dialogue… ;
  • Evaluer (l’impact) des décisions existantes pour la paix et le DAS.

Prenant la parole, en guise de clôture de l’atelier, le Président du conseil d’administration Erick Kambale  a remercié tous les participants pour leur disponibilité, interventions et contributions.  Il en a appelé à l’engagement de tous les cadres et acteurs à tous les niveaux pour que ce Projet de Clinique mobile pour le DAS et la paix réponde aux résultats escomptés. Et que les efforts d’EDS et tous ses partenaires  (ACPAU, Viva Salud, CODIC…) soient couronnés de succès.

Deo Lusheke /EDS NK

Partagez

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *